4 Religions Permettant le jeu

Religions permetant le jeuSavez-vous qu’il existe les religions permettant le jeu ? Si vous êtes religieux et vous vous trouvez sur les sites de pari, vous avez probablement vous demandé si ce type de divertissement est interdit selon votre religion. Si vous souhaitez pratiquer une activité aussi amusante que les jeux de hasard sans risquer votre vie après la mort (ou si vous êtes simplement un athée curieux), cet article est spécialement écrit pour vous.

Il existe de nombreuses religions qui n’interdisent pas carrément le jeu, mais elles ne l’encouragent pas non plus. Nous couvrons sur cet article la relation entre le jeu et les 4 religions majeures du monde.

Christianisme

Religions du monde et le jeu en ligneQue vous le croyez ou non, la Bible ne dit rien au sujet de jeux de pari. En plus, Jésus n’a jamais mentionné les jeux de hasard, pas même une seule fois dans ses discours. Techniquement, les textes sacrés du christianisme n’interdisent pas les jeux de hasard. Cependant, l’église a déclaré qu’ils étaient «modérément contre» cet activité. Il s’agit davantage de l’attitude de Jésus envers l’argent. Il a soutenu qu’il ne fallait pas chercher la richesse ou les opportunités pour gagner de l’argent. En tant que forme de gagner de l’argent, les paris sont inclus.

Cependant, il y a beaucoup de failles. Certaines questions sur ce sujet restent très vagues et pas claires. Par exemple, si votre objectif n’est pas de gagner de l’argent, mais de vous amuser, de socialiser et de passer du temps avec vos amis, le jeu ne contredit pas les directives de Dieu. De plus, il est à noter que les paris déclarés « inoffensifs » se développent dans la société chrétienne. Les jeux de loterie et bingo sont souvent utilisés pour collecter des fonds pour des œuvres de bienfaisance.

Bouddhisme

Le jeu est en essence interdit dans de nombreuses religions du monde. Mais le bouddhisme est une religion basée sur les croyances philosophiques qui traite les jeux de pari avec tolérance. Selon Siddhartha Gautama (aussi connu sous le nom de Bouddha), les paris habituels récréatifs sont acceptables, mais le type qui provoque une dépendance sont interdits.

Pour ceux qui sont familiers avec le Bouddhisme, vous savez que Bouddha a présenté 5 préceptes, chacun interdisant quelque chose. Le jeu ne figure nulle part sur cette liste. Est-ce que cela signifie qu’il est automatiquement autorisé ? À vous de décider.

Islam

Vous êtes probablement surprise de voir l’Islam sur cette liste. Vous devriez l’être car le pari est en fait considéré comme un péché, ou comme l’appelle les musulmans, « Haram ». À l’autre côté, l’Islam mérite son apparition sur notre liste. Le Saint Coran mentionne assez souvent le jeu (nommé Maisir) et certains des écrivains disent que le pari n’est pas entièrement mauvais. Le prophète Mahomet a permis les paris sur les chevaux, les chameaux et les flèches.  Ces activités étaient destinées à améliorer la force de l’armée.

Judaïsme

Dans notre enquête pour la relation entre les religions et le jeu, nous n’avons trouvé aucune existence de l’interdiction stricte des jeux de pari, et le judaïsme ne fait pas exception. Le jeu est très populaire parmi les juifs depuis longtemps, malgré le fait que les rabbins n’a jamais l’approuvé. C’était considéré comme un vol. Mais si vous réfléchissez bien, le jeu n’est pas un vol. Le processus de remise d’argent est un acte volontaire. Si vous pariez votre argent volontairement, perdez-le ensuite, vous ne pouvez pas dire qu’un autre joueur vous a volé cet argent.

Our Score
Our Reader Score
[Total: 0 Average: 0]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *